Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Professeur d'histoire-géographie depuis la rentrée 2004, j'enseigne depuis 2008 dans un collège du Pas-de-Calais.

Titulaire d'un master recherche en histoire politique contemporaine sur l'antifascisme dans le bassin minier du Pas-de-Calais, je prépare actuellement un doctorat en histoire politique contemporaine sur le Parti communiste et la CGTU dans le Pas-de-Calais durant l'entre-deux-guerres. 

Je suis membre du bureau de la régionale Nord-Pas-de-Calais de l'Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie.

Je suis également membre du Bureau de la CGT Educ'action du Pas-de-Calais, du Bureau Académique de la CGT Educ'action Nord-Pas-de-Calais ainsi que du Conseil Scientifique de l'Institut Régional d'Histoire Sociale de la CGT Nord-Pas-de-Calais.

Archives

Mes vidéos de prof

Publié par David NOËL

Cross-college-Leforest.jpgL'année dernière, la grippe A et la réquisition du dojo du collège pour la campagne de vaccination avait obligé l'établissement à annuler le traditionnel cross du collège. J'en avais été terriblement frustré ! Ben oui, j'ai l'habitude de le faire chaque année, le cross du collège. Je trouve ça super sympa de courir avec les élèves.

Cette année, je me suis donc inscrit sur la feuille affichée en salle des profs pour courir avec les garçons de 3ème, mais je me suis rapidement aperçu que je ne pourrais pas courir avec les 3ème, sauf à annuler mon club-théâtre. Je me suis donc inscrit pour courir plutôt avec les garçons de 4ème (c'est aussi un 3 000 mètres) et j'ai placardé des affiches pour informer mes élèves du maintien de mon club-théâtre.

Au niveau entraînement, j'étais au point ; j'avais couru la veille et lundi matin, comme j'ai fini à 10h, la première chose que j'ai faite en rentrant chez moi a été d'enfourcher mon vélo d'appartement et de faire 15 km. Après avoir mangé, j'ai enlevé mon kimono de mon sac de sport et j'y ai mis un short, un t-shirt, une paire de baskets, une serviette et une bombe de déo.

De 13h à 14h, les 4E ne m'ont pratiquement pas écouté et j'ai regretté de ne pas avoir fermé les volets de la salle, ils ne faisaient que regarder par la fenêtre les premiers coureurs en train de se préparer.

A 14h, je me suis rendu à mon poste, près du départ et entre les deux stades. Là, j'ai assisté aux départs des CM2 et des 6èmes.  Lorsque les élèves repassaient devant moi, évidemment, je les encourageais !

A 15h, je me suis dirigé vers les vestiaires. En passant, j'ai discuté avec quelques anciens élèves croisés à la manifestation lycéenne de vendredi. J'ai aussi discuté avec F...... et J...., deux élèves de 4A qui cherchaient leur prof de sport puisqu'elles étaient dispensées. Je me suis gentiment moqué d'elles.

Après avoir assisté au début de la remise des prix pour les CM2 et 6ème j'ai filé dans les vestiaires et je me suis changé. Une fois dehors, évidemment, tous les élèves m'ont acclamé. Ils n'ont pas l'habitude de me voir en short.

Direction le point de départ pour les consignes d'avant course et l'explication du parcours. Je me suis échauffé avec les élèves qui plaisantaient avec moi : "Vous courez vite, monsieur ? Je suis sûr que je peux vous dépasser". A 15h35, le top départ a retenti et je me suis élancé. J'ai plutôt l'habitude de courir sur 5 000 mètres quand je cours le dimanche matin, alors, il fallait dès le départ adopter un rythme soutenu et tenir.

Tout le long du parcours, les collègues et les élèves m'ont encouragé. Au bout du compte, j'ai fait 13,28 minutes et je suis arrivé 17ème sur une cinquantaine de garçons. Je n'ai pas été ridicule... Rapidement, je me suis changé, j'ai avalé un chocolat chaud au réfectoire, j'ai récupéré des élèves dans la cour et je suis retourné dans ma salle pour le club-théâtre.

Les dernières courses se terminaient et les profs de sport ont remis des t-shirts aux élèves.

Hier matin, à la récré, en allant chercher les 3B dans la cour, j'ai eu droit à une ovation de mes élèves de troisième, notamment M...... et R..... qui ne sont jamais les derniers à plaisanter. En tout cas, c'était sympa !

Eh oui, qu'on se le dise, j'ai beau avoir trente ans, mais je suis encore capable de battre des élèves au cross du collège !

 

(Photo du départ des 3ème filles dans La Voix du Nord de ce matin)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

:) 06/01/2011 20:14



Et bien monsieur c'est pas bien de se moquer de ses élèves =P