Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Professeur d'histoire-géographie depuis la rentrée 2004, j'enseigne depuis 2008 dans un collège du Pas-de-Calais.

Titulaire d'un master recherche en histoire politique contemporaine sur l'antifascisme dans le bassin minier du Pas-de-Calais, je prépare actuellement un doctorat en histoire politique contemporaine sur le Parti communiste et la CGTU dans le Pas-de-Calais durant l'entre-deux-guerres. 

Je suis membre du bureau de la régionale Nord-Pas-de-Calais de l'Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie.

Je suis également membre du Bureau de la CGT Educ'action du Pas-de-Calais, du Bureau Académique de la CGT Educ'action Nord-Pas-de-Calais ainsi que du Conseil Scientifique de l'Institut Régional d'Histoire Sociale de la CGT Nord-Pas-de-Calais.

Archives

Mes vidéos de prof

Publié par David NOËL

logo APHGAprès avoir appris la semaine dernière la disparition du Brevet  en 2015 par un membre du Conseil supérieur des programmes et son maintien par le même CSP cette semaine jusqu’en 2017, l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) demande plus de cohérence dans les annonces, plus de concertation et estime que l’on ne peut rayer d’un trait de plume ce premier examen national avant celui du Baccalauréat.

L’APHG rappelle son attachement à un examen national  écrit, garantie d’une équité territoriale, validant la maîtrise des programmes et des connaissances, qui, sont, pour certains élèves, les dernières qu’ils auront acquises La réussite au DNB doit pouvoir valider l’obtention du socle commun et non l’inverse.

Pour établir une réelle impartialité, il doit être anonyme, corrigé par des professeurs autres que ceux des élèves et être le garant d’un réel niveau d’acquisition de connaissances et de compétences.

L’APHG demande des aménagements des programmes actuels et des modalités  plus claires pour les épreuves écrites d’Histoire- Géographie- Education Civique de la classe de Troisième.


Paris, le 10 juin 2014

Le Secrétariat général et la commission pédagogique nationale des collèges de l’APHG
Béatrice Louaprè-Sapir, Hubert Tison, Françoise Martin et Didier Doix 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article