Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Professeur d'histoire-géographie depuis la rentrée 2004, j'enseigne depuis 2008 dans un collège du Pas-de-Calais.

Titulaire d'un master recherche en histoire politique contemporaine sur l'antifascisme dans le bassin minier du Pas-de-Calais, je prépare actuellement un doctorat en histoire politique contemporaine sur le Parti communiste et la CGTU dans le Pas-de-Calais durant l'entre-deux-guerres. 

Je suis membre du bureau de la régionale Nord-Pas-de-Calais de l'Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie.

Je suis également membre du Bureau de la CGT Educ'action du Pas-de-Calais, du Bureau Académique de la CGT Educ'action Nord-Pas-de-Calais ainsi que du Conseil Scientifique de l'Institut Régional d'Histoire Sociale de la CGT Nord-Pas-de-Calais.

Archives

Mes vidéos de prof

Publié par David Noël

J'ai acheté ce matin, avec le journal Le Monde, le tome 6 de l'histoire de France en bandes dessinées, que Le Monde a eu la bonne idée de rééditer.

Cette célèbre collection a été publiée pour la première fois par les Editions Larousse entre 1976 et 1978 sous forme de fascicules mensuels vendus en kiosques, puis regroupés en huit albums cartonnés, avec le concours de grands dessinateurs de l'époque : Raymond Poïvet, Victor de la Fuente, Gérald Forton, Julio Ribera, Maurillo Manara, Eduardo Coelho, Xavier Musquera, et Raphaël, sur des scénarios de Roger Lécureux (Vaillant), Jean Ollivier (Vaillant), Pierre Castex (Vaillant), Christian Godard, Victor Mora et Jacques Bastian.

Depuis le mois de juin, les lecteurs du Monde peuvent acheter chaque semaine un numéro au prix de 8,20 € avec le journal du dimanche et lundi. 16 numéros sont prévus et brosseront un panorama complet de l'histoire de France, de Vercingétorix jusqu'en 1974.

Je suis donc allé à la maison de la presse ce matin pour m'acheter le tome 6, "De Du Guesclin à Jeanne d'Arc", qui est donc consacré à la guerre de Cent Ans.

C'est Nicolas Offenstadt, historien et maître de conférences à l'université Paris I qui signe la préface de ce tome 6, l'occasion pour l'historien de louer la qualité graphique et pédagogique de cette histoire de France, mais aussi de nuancer et critiquer un ouvrage qui apparaît aujourd'hui assez daté.

En rentrant à la maison, j'ai feuillé ce tome 6 et j'ai redécouvert un tas de choses que j'avais oubliées, notamment sur le conflit des Armagnacs et des Bourguignons.

Cette histoire de France peut être également un outil pédagogique très utile pour intéresser des élèves. Tant pis pour mon budget achat de livres et journaux qui va encore exploiser, mais je vais essayer de ne pas louper de numéros pour terminer la collection.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article