Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

Professeur d'histoire-géographie depuis la rentrée 2004, j'enseigne depuis 2008 dans un collège du Pas-de-Calais.

Titulaire d'un master recherche en histoire politique contemporaine sur l'antifascisme dans le bassin minier du Pas-de-Calais, je prépare actuellement un doctorat en histoire politique contemporaine sur le Parti communiste et la CGTU dans le Pas-de-Calais durant l'entre-deux-guerres. 

Je suis membre du bureau de la régionale Nord-Pas-de-Calais de l'Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie.

Je suis également membre du Bureau de la CGT Educ'action du Pas-de-Calais, du Bureau Académique de la CGT Educ'action Nord-Pas-de-Calais ainsi que du Conseil Scientifique de l'Institut Régional d'Histoire Sociale de la CGT Nord-Pas-de-Calais.

Archives

Mes vidéos de prof

Publié par David NOËL

Bernard Ghienne laisse orphelins les passionnés d'histoire locale

J'ai appris ce matin en lisant le journal le décès de Bernard Ghienne, emblématique figure de proue de l'association Gauheria, qui édite depuis plus de trente ans sa revue trimestrielle d'histoire et d'archéologie sur le passé de la région de la Gohelle.

Membre fondateur de l'association, l'ancien professeur de lettres coordonnait la revue avec une grande rigueur et un grand professionalisme. Il savait transmettre sa passion de l'histoire et du territoire de notre bassin minier. 

Abonné à Gauheria depuis 2011, j'ai participé aux deux derniers voyages culturels de l'association, à Gand en 2015 et à Saint-Quentin cette année.

En juin dernier, j'étais passé à la permanence de Gauheria, à la maison syndicale de Lens, pour obtenir plusieurs exemplaires du numéro 97 de la revue, dans lequel mon article sur Joseph Fontaine venait de paraître.

Bernard Ghienne m'avait fait visiter la maison syndicale et nous avions parlé un peu de politique. Bernard Ghienne m'avait notamment rapporté une anecdote savoureuse sur André Delelis et François Mitterrand qui m'avait fait sourire. Avant de nous quitter, il m'a encouragé à envoyer d'autres articles d'histoire locale à la revue.

Je suis très triste d'apprendre son décès, des suites d'une attaque cérébrale, et je présente mes plus sincères condoléances à sa famille. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article